Le Véritable Trésor des Templiers :

Leur Testament Spirituel

e-Book* : 8,88 €

* Les e-Books peuvent être lus indifféremment sur les liseuses (Kindle, Kobo), et sur toutes les applications de lecture pour tablettes et smarphones).

Livre broché :

Pas encore disponible,
(ouvrage en attente d’éditeur)

« Deux messages inscrits subtilement sur la terre de France attendaient depuis sept cents ans qu’on les découvre. S’y entremêlent la géographie, l’histoire, l’architecture, la toponymie, la géométrie sacrée, les enseignements ésotériques, les symbolismes chrétien, celte et juif … »  

Qu’en est-il du second de ces messages ?

L'Arbre de Vie des Templiers

Le second message ne comporte aucun édifice religieux : il passe par un ensemble de lieux-dits et de bourgades judicieusement nommés et savamment disposés. Les lignes virtuelles qui les relient forment tous les grands symboles de la tradition ésotérique : deux pentacles, une étoile à six branches, l’alpha et l’oméga,  et quelques autres, dont celui d’une coupe, celle du Graal. On peut  aussi y voir le fleuve d’eau vive, le trône de Dieu et de l’agneau, l’arbre de vie (arbre des sephirot), les sept sceaux, et l’étoile du matin : ceux qui l’ont conçu ont donc voulu conférer à la France le statut de Jérusalem nouvelle, annoncée dans l’Apocalypse de saint Jean.

À proximité de quatre-vingt pour cent des sites on trouve une signature des Templiers : eux seuls disposaient des moyens économiques et des connaissances interreligieuses et ésotériques nécessaires à la réalisation de ce message. On les surnommait «les  gardiens du Graal » : à l’instar de celui, symbolique, que ce mot évoque, ils l’avaient caché là où personne ne penserait à le chercher : en plein cœur, et sous nos yeux ! Le voici dévoilé, à travers ce message qui constitue véritablement leur testament spirituel.

Comme dans le premier tome, le récit de la découverte du message passe par celui des aventures du personnage principal, Seiji, et des improbables rencontres et synchronicités qui jalonnèrent sa quête.

Ensuite, l’auteur décrypte les contenus du message en mêlant enquête historique, déchiffrage des symboles et enseignement psycho-spirituel. Il les enrichit à l’aune des connaissances scientifiques actuelles, et illustre ces aspects théoriques par  le témoignage de son vécu personnel.

Des questionnaires introspectifs aideront ceux qui voudraient parcourir intérieurement le chemin initiatique proposé par ce message. 

graffitis gravés dans la pierre de vieilles églises situées sur des points clefs des deux messages

En savoir plus sur ce tome

Le Testament des Templiers

Le décryptage du premier message a apporté la clef du code : rien n’est laissé au hasard, et tout démontre une parfaite maîtrise dans la réalisation de ce fantastique projet. Tout sauf un détail : cette « croix de pierre » n’a pas tout à fait les conditions requises pour être parfaite. Elle est légèrement bancale !

Pour ceux qui connaissent les facétieuses pratiques des initiés du moyen-âge, cette erreur n’en est pas une : il s’agit d’une invitation à chercher ailleurs !

En étudiant avec attention les cartes d’état-major, on découvre alors que de nombreux villages et  lieux-dits, savamment nommés et judicieusement disposés, tissent entre eux d’autres lignes de 666,6 kms. Entourant une autre croix reliant virtuellement les points extrêmes du territoire français, elles forment deux pentacles, une étoile à six branches, et quelques autres symboles, dont celui d’une coupe : celle du Graal. De plus, certains de leurs croisements se trouvent successivement à des altitudes de 666 m, 166 m et 66 m, et même les formes des paysages viennent appuyer les significations souhaitées ! Les humains et la nature se sont donc associés pour écrire sur le sol le plus singulier message secret jamais conçu.

La France est marquée de toutes parts du code 666 : tout ceci a donc un lien avec l’Apocalypse de saint Jean … Mais lequel ?

Ceux qui ont conçu cette œuvre ont voulu conférer à la France le statut de Jérusalem nouvelle, annoncée dans l’Apocalypse : on peut y voir le fleuve d’eau vive, le trône de Dieu et de l’agneau, l’arbre de vie (arbre des sephiroth), les sept sceaux, et l’étoile du matin …  Le mot apocalypse  signifie dévoilement ou révélation : la découverte de ces deux messages constitue un clin d’œil des anciens – et du « Hasard » – pour nos temps troublés. Ils nous dévoilent de façon codée les voies pour une renaissance qui devra être d’abord intérieure, et individuelle, avant de pouvoir se faire collective.

Ce sont tous les enseignements de la tradition éternelle qui sont inscrits dans cette œuvre extraordinaire : masculin et féminin, alpha et oméga, divinités celtes, pentacle, sceau de Salomon, kabbale, croix de lumière, centres énergétiques (chakras), sexualité sacréeL’unité intérieure dont ils nous donnent les clefs trouve son pendant dans le dessin lui-même : ce message unit sur la terre de France la croix, l’étoile à cinq branches et celle à six branches, symboles respectifs des trois religions du Livre, et ceux d’autres traditions.

Une signature des Templiers apparait à proximité de 80% des sites : eux-seuls disposaient des moyens économiques et des connaissances interreligieuses et ésotériques nécessaires à la réalisation de ce message, qui constitue donc indéniablement leur testament spirituel. 

 

Sur la Piste des Initiés

À la racine de tout ceci se trouve probablement Eudes Harpin, seigneur de Dun, dernier Vicomte de Bourges, qui devint prieur de La Charité-sur-Loire. Les inavouables secrets qu’il ramena de sa captivité en Terre sainte lui valurent d’être oublié de l’histoire, contrairement à ceux qui lui ont emboîté le pas. Notamment Hugues de Champagne, qui fut d’abord protecteur de Rachi de Troyes, principale autorité rabbinique de l’époque, puis se fit bienfaiteur de saint Bernard de Clairvaux, ce qui permit le développement de l’ordre des Cisterciens. Il fut ensuite l’instigateur de la « Milice des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon » (les Templiers), dont ses compères de voyage en Terre sainte, Hugues de Payns et Geoffroy de Saint-Omer, seront les co-fondateurs. C’est aussi de Troyes qu’émergea ensuite la légende du Graal, sous la plume de Chrétien de Troyes, mais commandée par Philippe d’Alsace, comte de Flandre, et Marie de France, régente de Champagne. D’ailleurs, la cathédrale de Troyes, érigée sous sa régence, recèle des indices qui relient entre eux ces projets.

L’étude des liens entre tous ces personnages et leurs œuvres montre que ce message inscrit sur la France constitue véritablement le Graal, dont les Templiers étaient surnommés les gardiens.

Le Graal du Graffiti ...

Le graffiti du Graal gravé par les Templiers emprisonnés à Dommeur un mur
Graffiti Templier de Domme

Cette réalité de messages codés cachés sur la terre de France et l’histoire tout aussi réelle de leur découverte n’ont rien à envier à la fiction … Peut-être même la dépassent‑elles : ce testament spirituel constitue véritablement le Graal de ceux qui en étaient considérés comme les gardiens et contribuèrent à sa légende.
 
Celle-ci naquit sous la plume de Chrétien de Troyes, sous l’égide de Marie de France, comtesse de Champagne, et commanditée par Philippe d’Alsace, comte de Flandres. Ce livre montre leurs liens évidents avec la relique du saint sang de Bruges, et avec l’ordre du Temple. Le conte du Graal est le pendant littéraire de celui qui fut tracé symboliquement sur la France : pour qui sait les décoder, leurs significations ésotériques sont les mêmes.
 
Mais, s’agissant d’enseignements éloignés des dogmes de l’église de Rome, celle-ci a voulu ensuite christianiser la légende. La signification initiatique du Graal a été voilée, puis elle s’est perdue. Tout comme l’œuvre de géométrie sacrée inscrite sur la France par les Templiers.
 
En découvrant  son tracé et l’histoire des personnages associés à sa réalisation, le lecteur comprendra qu’il s’agit véritablement du Graal initial. Il pourrait bien aussi y entrevoir le sien, tout comme le fit le découvreur de ces messages!
 
l'Arbre de Vie que le Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon ont tracé sur la france

Vers les Autres Tomes

T.1 : La Croix des Rois

T.3 : Per Francos Code

Partager